quirao coaching peur des chevaux

Médiation équine :
Que révèle la peur des chevaux ?

Impossible de rester insensible face au cheval. Il attire autant qu’il fait peur. Il réveille un grand élan de vie ou nos plus grandes peurs.

Quoi qu’il en soit, le cheval vient toujours nous chercher dans un espace à découvrir ou à éclaircir. Et s’il était le médiateur idéal pour nous affranchir de nos vieilles croyances limitantes et nous permettre – enfin – de vivre pleinement …

Que révèle la peur des chevaux ?

Que peut-on apprendre sur soi au contact du cheval ?

Et si, à contrario, notre attrait pour le cheval était aussi porteur de sens ?

À la lecture du livre d’Isabelle Pouysegur, Cheval, raconte-nous la liberté – Un cheminement vers l’écologie intérieure, découvrons ce que la peur des chevaux peut nous apprendre sur nous-mêmes.

Ce que révèle la peur des chevaux

Tous les équicoach vous le diront : avoir peur des chevaux met en lumière des blocages subtils subis au quotidien, devenus tellement habituels que l’on ne s’en rend souvent même plus compte.

Un exemple ? Imaginez-vous dans un bus, une personne parle fort au téléphone et vous importune. Allez-vous ronger votre frein jusqu’à ce que la situation devienne si insupportable que vous explosez ? Et si une personne vous colle dans une file d’attente, la laissez-vous faire, même si vous voudriez qu’elle respecte votre espace vital ?

Si vous étiez un cheval, vous régleriez la situation d’un coup de sabot. Mais vous avez sûrement appris qu’il ne faut pas faire de vagues et le manque d’affirmation peut vous empêcher d’agir.

Avec le cheval, c’est pareil. La peur qu’il réveille chez certaines personnes ouvre des pistes pour une meilleure compréhension de soi.

Dans son livre, Isabelle Pouysegur dresse la liste des peurs que provoque le cheval : 

  • Peur de se faire embarquer
  • Peur de tomber 
  • Peur de ne pas gérer
  • Peur de se faire envahir
  • Peur de se faire submerger
  • Peur de se faire bousculer
  • Peur de se faire marcher sur les pieds
  • Peur de se faire taper ou mordre
  • Peur de se faire charger

 

Toutes ces peurs peuvent être classées dans 3 grandes catégories : 

  • La peur de ne plus contrôler
  • La peur de voir notre espace envahi
  • La peur d’être agressé. 

 

Toutes traduisent finalement un seul et même signal : le respect de notre intégrité. Et nous avons besoin de nous sentir intègres et respectés pour atteindre la plénitude de notre être.

quirao coaching peur des chevaux 2

Peur du cheval : une peur archaïque

Dans une séance d’équicoaching, il y a toujours une phrase prononcée qui commence par « oui mais j’ai peur de … », qui relève souvent de l’une des peurs évoquées ci-dessus. C’est le signal qu’un rééquilibrage de notre système intérieur est nécessaire.

En effet, nous avons enregistré dans notre cerveau des situations considérées comme « dangereuses ». A chaque fois qu’une peur réveille l’une de ces situations, notre psyché restaure nos programmes de protection du passé. Si pendant l’enfance les stratégies de survie nous ont été utiles pour réussir à grandir en autonomie, elles nous empêchent souvent de nous épanouir une fois à l’âge adulte.

En réactivant cette peur archaïque, le cheval fait aussi remonter les motifs inconscients qui ont engendré ces fonctionnements limitants. Il nous permet ainsi de grandir à la lumière de ces événements restés dans l’oubli avant son contact.

Dans son ouvrage, Isabelle Pouysegur présente un exemple concret de ce que le cheval vient révéler : 

« Laurie n’osait pas brosser Ramsès. Elle prétextait qu’elle avait peur de la déranger et qu’elle n’était pas sûre que la jument ait envie de ça. De son côté, Ramsès se faisait de plus en plus pressante, collant ses 600 kg au plus près de Laurie, laquelle reculait de plusieurs centimètres à chaque fois. 

La situation révèle tout en douceur la confusion entre les valeurs de respect des animaux et la négation de soi liée à la peur de déranger. C’est ainsi qu’on se montre gentil par devoir afin de se préserver, au prix de son intégrité.

Laurie confirma : « comme ça, on me fiche la paix ! Si je ne fais pas de vagues, on me laisse tranquille ». Son fonctionnement limitant inconscient s’éclairait : si je fais comment on me dit, j’aurais moins de pression. On me laissera tranquille. Je notais que cette phrase était au futur, ce qui évoquait un but jamais atteint ».

quirao coaching peur des chevaux 3

Ce que révèle l’attrait des chevaux

Le cheval peut aussi être un animal qui fascine, qui appelle l’âme. Être attiré par les chevaux est autant porteur de sens que d’en avoir peur.

On retrouve des caractéristiques communes aux personnes qui ressentent cette attirance pour le cheval dans ce qu’il a de plus pur.

Ce sont des êtres doués d’une extrême sensibilité avec cinq sens bien aiguisés. Intuitifs et dotés d’une grande capacité d’écoute, ils peuvent se sentir différent des autres, en décalage, et ils peuvent avoir du mal à rentrer dans le moule ou à trouver leur place dans le monde. 

« Le cheval semble attirer les hommes et les femmes qui éprouvent la nostalgie d’un paradis perdu, mais qui pourtant subsistent entre eux. Ils me donnent l’impression de souffler sur une petite braise pour qu’elle ne sombre pas dans l’oubli, car quelque part ils savent … et ils croient. Ceux qui ressentent cela se reconnaîtront. » — Isabelle Pouysegur

Révélez votre potentiel avec l’équicoaching

Vous souhaitez dépasser votre peur des chevaux ?

L’équicoaching vous réconcilie avec cet animal fascinant qui a tant à vous apprendre. Participez à une formation de médiation équine pour aller au-delà de vos schémas et de vos croyances limitantes et oser enfin être vous-mêmes.