jeudi, 16 février 2012 09:36

Comment le cheval nous apprend à gérer notre stress

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Je vais vous raconter une histoire qui m’est arrivé pendant un cours. Parce qu’il n’y a rien de plus parlant que des exemples vécus:

L’histoire avec le cheval

Un jour durant un exercice, une participante doit faire reculer le cheval sans le toucher, juste avec l’énergie du corps. Elle y met beaucoup de conviction. Elle le fait une fois, deux fois, trois fois et ça marche ! Je lui dis d’y mettre moins d’énergie. Elle me répond que cela ne fonctionnera pas. Je lui demande d’essayer et lui dis que nous en discuterons ensuite. Elle agit et le cheval recule. Elle s’arrête nette, elle me regarde et me dit « wouahhh !! je peux faire les choses en mettant moins d’énergie ».

Mon analyse

Ce qui veut dire qu’elle se fatiguera moins, qu’elle aura moins de stress et de tensions au quotidien tant dans sa vie privée que professionnelle. Ce qu’il faut comprendre c’est que nous avons tous un « capital-énergie » et qu’il est précieux. A force de tirer sur la corde, elle finit par lâcher. Il faut donc savoir doser l’énergie par rapport aux actions à mettre en place, pour justement préserver le « capital-énergie » et le capital santé, et ce, pour durer.

Le bénéfice

La participante à mon cours est repartie sereine par rapport à sa fatigue quotidienne due au stress. Elle sait maintenant que selon les situations, elle n’a pas besoin de mettre autant d’énergie et peut donc s’en servir pour d’autres contextes qui justement nécessitent plus d’implication, sans arriver au stade du burn out.

Lu 2596 fois Dernière modification le vendredi, 05 juin 2015 05:30

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.