Slider
mercredi, 27 mai 2020 14:47

Laisser les choses se faire naturellement, ne pas chercher à les forcer.

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

Ce titre d’article m’a interpellée car ce n’est pas dans notre façon de penser ; effectivement cette philosophie nous vient de Chine « Wu Wei ». C’est un concept important dans le taoïsme. Littéralement, « wu wei » signifie « non action » « ou ne pas faire ». Dernièrement je suis allée suivre un cours et le formateur nous disait : quand vous ne savez pas quoi faire, « ne faites rien » ; là aussi c’est décoiffant. Mes neurones se mettent en effervescence ainsi que mes peurs.

Le psychologue américain Daniel Wagner (1948-2013), lors de ses travaux sur l’effet paradoxal des efforts conscients, a découvert que nous avons souvent tendance à saboter nos objectifs dès lors que nous cherchons à les atteindre. Il en a conclu que courir consciemment après le bonheur nous mène à la dépression. C’est comme se coucher tôt et essayer de s’endormir.

Mais cela ne veut pas dire qu’être statique ne signifie pas qu’on ne réfléchit pas, ce qui nous met dans une posture dynamique naturelle de quelqu’un d’actif et d’efficace.

Il y a deux façons de faire, soit de courir dans tous les sens ou d’oser s’arrêter, sentir ce qui est juste et accepter les évènements comme ils viennent. Les deux façons peuvent être justes selon le moment.

Quand je me remémore mes premières années professionnelles, je ne me posais pas de questions, je suivais le mouvement et la roue tournait normalement avec des hauts et des bas. Je ne forçais pas le mouvement et les peurs n’étaient pas présentes car je ne faisais qu’un avec la vie. Il m’est même arrivé d’avoir des bonnes surprises auxquelles je n’avais pas pensé, même pas imaginé.

Malheureusement plus nous vieillissons, plus nous sommes conscients des erreurs que nous pouvons commettre et quelles peuvent être les conséquences qui en découlent. Et cerise sur le gâteau le monde est en train de changer et nos points de repère sont en train de s’effondrer.

Il faut absolument éviter de se scléroser et oser penser différemment afin d’appréhender les futurs challenges.

Edward Slingerland disait ceci : les gens en état de « wu wei » ont l’impression d’être oisifs, alors qu’au même instant ils peuvent être en train de créer une magnifique œuvre d’art ou de gérer avec brio une situation complexe.

Lu 2296 fois Dernière modification le mardi, 02 juin 2020 07:16

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Contact

Quirao
Sylvie Volery
1 Rue de la Chaudine
1147 Montricher

+ 41 79 370 97 15

sylvie.volery@quirao.ch

Newsletter

Prochains événements

Aucun évènement